Un carbure qui dure, qui dure...

Responsable du Bureau d’études Marfil, Nicolas Clergeau revient sur la qualité des filières Marfil réalisées en carbure de tungstène.  

« Le carbure de tungstène, matériau très technique, permet de figer l’usure des pièces et offre la possibilité aux briqueteries de maintenir le poids de leur produit pendant un temps plus long. Généralement, nous fabriquons en deux étapes: la première en acier pour mettre au point la filière. Quand la pièce est validée, nous passons à la seconde étape, les noyaux et peignes sont alors fabriqués en carbure de tungstène pour maintenir l’usure. Cette procédure a prouvé son efficacité.

Nous travaillons avec plusieurs carburiers, dont un avec qui nous avons développé une nuance spécifique pour l’argile. Résultat: grande durée de vie et dureté, bonne résistance à l’abrasion et à la corrosion. Ce carbure se lisse très bien à l’usure, se polit avec le temps. Il facilite donc l’extrusion de l’argile. Il permet de réaliser des filières parfaitement adaptées aux exigences particulières de chaque client que ce soit, par exemple, en termes de noyaux, de dentures, de douilles carbure, ce afin d’obtenir des briques aux formes complexes. Nous travaillons principalement à la commande avec un délai très raisonnable. Nous avons également en stock des plaques carbure de différentes épaisseurs que nous pouvons usiner en électroérosion afin de répondre rapidement à nos clients sur la réalisation de dentures de formes diverses. Le carbure fritté convient donc parfaitement aux filières exigeant des productions intensives. Il permet de réaliser un réel retour sur investissement. Une pièce entièrement réalisée en carbure est assurée d’une réelle longévité. »